Maladies-albugo-occidentalis-FR | Syngenta Nederland

You are here

Albugo occidentalis

[rouille blanche]

Introduction

La rouille blanche est une maladie importante en culture d’épinards, mais se cantonnait uniquement à l’Amérique du Nord jusqu’il y a peu.

Répartition géographique

Des cas ont été principalement recensés à l’est et au centre des Etats-Unis. En Europe, le premier cas a été recensé en Crète en 2012.

Symptômes et diagnostic

Les premiers signes qui indiquent qu’il s’agit de la rouille blanche sont de petites taches chlorotiques sur les feuilles. On observe ensuite assez rapidement des vésicules blanches qui apparaissent en cercles concentriques autour des lésions jaunes. Ces lésions peuvent fusionner et se nécroser. Des oospores sont produites dans les lésions plus anciennes.

Conditions pour le développement de la maladie

Dans de nombreux cas, les oospores représentent la source primaire d’inoculation, mais les spores provenant de cultures contaminées, de résidus culturaux ou de plantes qui ont levé spontanément, et qui sont transportées par le vent jouent un rôle important dans la transmission au sein de la culture et entre les parcelles. Par ailleurs, la maladie peut également se transmettre via les semences. Il est possible que certaines variantes de Chenopodium soient des hôtes pour les adventices. Les spores transportés par le vent germent dans l’eau et produisent entre 6 et 9 oospores qui vont en général former un kyste qui va ensuite pénétrer dans la feuille. La température optimale pour l’infection est comprise entre 12 et 16°C. Lorsque la température est optimale, une infection peut déjà être observée après une période de 3 heures de feuillage humide, mais lorsque les conditions ne sont pas optimales, des périodes de feuillage humide beaucoup plus longues sont nécessaires.

Impact et importance

Cette maladie cause des dégâts importants aux cultures touchées et demande une approche spécifique, avec une rotation des cultures, le recours à des variétés résistantes et des traitements à l’aide de fongicides. Le traitement des semences peut apporter une certaine protection contre l’inoculation via le sol et peut se révéler important dans le prévention de la transmission aux semences.

Apron® XL