Maladies-colletotrichum-dematium-FR | Syngenta Nederland

You are here

Colletotrichum dematium

Introduction

Les attaques d’anthracnose provoquent des dégâts accidentels aux cultures dans toutes les zones de production.

Répartition géographique

L’anthracnose peut toucher des cultures un peu partout dans le monde. Les souches provenant des épinards sont reconnues comme la forme la plus spécialisée de vecteur de cette maladie.

Symptômes et diagnostic

Les taches sur les feuilles sont de petites lésions humides qui deviennent chlorotiques et qui prennent ensuite une couleur brun clair. Les plantes peuvent se flétrir lorsque les lésions fusionnent et provoquent la mort de la feuille. La présence de petites structures noires de champignons (acervules) au sein des taches circulaires sont une caractéristique utile au diagnostic et permet de différencier cette maladies d’autres maladies à taches foliaires, comme le Stemphylium ou le Cladosporium.

Conditions pour le développement de la maladie

Dans la plupart des cas, la source de contamination provient de résidus de culture infectés, de plantes qui lèvent spontanément et probablement de semences infectées. Les spores sont disséminées par les projections d’eau et l’irrigation. De longues périodes humides favorisent le développement de la maladie. Cette dernières est en mesure de coloniser des tissus endommagés ou nécrosés. Ce vecteur de maladie touche un grand nombre de variétés de légumes, dont les oignons et les tomates. Une contamination des plantes-hôtes est donc possible.

Impact et importance

L’anthracnose peut causer des dégâts seule ou en combinaison avec d’autres maladies causant des taches foliaires et qui induisent de petites pertes. Le recours à des semences saines devrait contribuer à maîtriser cette maladie.

Apron® XL