Maladies-rhizoctonia-solani-FR | Syngenta Nederland

You are here

Farmore Technology

Rhizoctonia solani

(Basidiomycota: Classe des Basidiomycètes)
[Rhizoctonia, gale]

Mode de vie

Pendant longtemps, Rhizoctonia solani a été considéré comme un des ‘champignons stériles’, car il semblait que des spores n’étaient pas formés. Ce champignon produit cependant des basidiospores et fait donc partie des basidiomycètes. Le nom sexué est Thanatephorus cucumeris. R. solani est un champignon largement répandu, et avec une large gamme de plante-hôtes. Le champignon reste longtemps présent dans les sols infectés. Le plus souvent, seul du mycélium est formé. Le champignon hiverne sous forme de sclérotides ou de mycélium dans le sol, sur les résidus culturaux et les semences. Le mycélium grandit sur la surface de la plante et forme des coussins d’infection qui vont ensuite infecter toute la plante. Les hyphes ont une forme typique: les hyphes latérales sortent à angle droit. Parfois, le champignon forme des basidiospores sexués, qui vont ensuite germer et infecter la plante. L’infection par le mycélium s’effectue également via les plaies des plantes. Le champignon touche les racines, les tiges, mais également les feuilles et les fruits s’ils se trouvent près du sol. La propagation se fait via la pluie, l’eau, via les machines et d’autres matières, de même que par tout ce qui touche le sol infecté. Le champignon passe aussi de plante en plante. Des plantes en pleine croissance sont moins sensibles que d’autres qui sont affaiblies ou grandissent de manière irrégulière. En culture de pommes de terre, on observe de la gale sur les tubercules, ce qui est en fait la structure de repos de R. solani.

Au sein de R. solani, on distingue 12 groupes d’anastomose (AG). L’anastomose est le processus suivant lequel deux hyphes se touchent et fusionnent. Cela s’observe uniquement auprès de souches R. solani d’un même AG. Par contre lorsque des souches de différents AG se touchent, les cellules autour de ce point vont mourir. Les AG sont assez spécifiques pour les différentes plantes-hôtes. Au sein des différents AG, on observe aussi des sous-groupes. Il existe également des souches R. solani saprofytiques.

Plantes-hôtes

Pour l’infection, la température optimale est de 15 à 18 °C. Le champignon se porte le mieux dans un sol moyennement humide.

Conditions de culture

  • rotation des cultures
  • des plantes saines
  • bonne croissance des plantes
  • préémergence et ne pas planter trop tôt
Apron® XL